FAITS DIVERS – JUSTICE

Châteauroux :

une équipe de transport solidaire pour les personnes âgées

Par Jonathan LandaisFrance Bleu BerryMardi 3 janvier 2017 à 12:12

DEPENDANCE ILLUSTRATIONDEPENDANCE ILLUSTRATION © Maxppp - Maxppp

Le CCAS de Châteauroux inaugure un système d’auto-partage solidaire. Des citoyens bénévoles se proposent d’accompagner en voiture les personnes âgées dans leurs déplacements.

« Allons-y ensemble ». C’est le nom de ce nouveau service inauguré par le CCAS de Châteauroux, le centre communal d’action sociale. Des castelroussins bénévoles se proposent d’aller chercher en voiture les personnes âgées isolées, les accompagner à la demande dans leurs déplacements, avant de les ramener à leur domicile. Une première sur Châteauroux.

 

Aller faire ses courses, sans être pressé par son petit-fils

« On peut les emmener faire leurs courses, aller chez le coiffeur, au cimetière, fleurir la tombe d’un proche, faire des sorties culturelles, aller au ciné, voir une exposition (…) on n’est pas là pour faire le travail d’une aide à domicile, on est là pour les accompagner, créer du lien social » explique Françoise Laisné, chargée de mission au CCAS.

Une douzaine de bénévoles

UNE PARTIE DES BENEVOLES - Radio FranceUNE PARTIE DES BENEVOLES © Radio France - Jonathan Landais

Cette équipe de transport solidaire compte déjà une douzaine de bénévoles, dont quatre hommes, principalement des retraités. Ils s’engagent à utiliser leur véhicule personnel« ou celui de la personne âgée si elle ne peut plus conduire ». Les véhicules seront floqués d’un macaron spécial. « Pour les questions d’assurances, tout a été fait, il n’y aura pas de problème », assure Jacques, l’un des bénévoles.

Grâce à une subvention de 16.000 euros versée par la CARSAT (Caisse des retraites), le CCAS va également acheter un mini-bus qui servira aux sorties collectives. Chaque trajet sera facturé 5 euros l'aller-retour en individuel, 2 euros 50 pour les sorties organisées. « Il est important de faire participer les personnes âgées financièrement, c’est une question de dignité ».

La Fondation berrichonne Isabelle Camenen a également fait « un don de plusieurs milliers d’euros » pour permettre la mise en place de ce projet.

Qui peut en bénéficier ?

Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, il y a trois conditions : avoir plus de 60 ans, habiter Châteauroux et ne plus pouvoir utiliser sa voiture. « On s’adresse vraiment aux personnes âgées isolées, qui vivent seules, qui ne peuvent plus prendre l’ascenseur, les personnes qui ont une canne ou un déambulateur ».

Châteauroux, France

 

Mots-clés :